Georges-André Quiniou
Philippe Sollers
Luc Blanvillain
Arundhati Roy
Jorge Luis Borges
Nâzim Hikmet
Charles Sitzenstuhl
Toni Morrison
Christian Dedet
Georges Bernard Shaw

19 ans !




Accueil > LITTERATURE > Brèves de lecture > Le violon noir - Maxence Fermine

Le violon noir - Maxence Fermine
lundi 27 avril 2020 par Jean-François Ponge

Pour imprimer


Points, 2003, 128 pp.

Un conte, poétique à souhait, aux temps lointains où Bonaparte se prenait déjà pour Alexandre le Grand. Rescapé de la Campagne d’Italie, le jeune Johannes, violoniste virtuose depuis son plus jeune âge, va faire la connaissance, dans la Venise occupée par les troupes françaises, du vieil Erasmus, dernier héritier de la tradition de lutherie initiée à Vérone par le célèbre Stradivarius. Tout tourne autour d’un mystérieux violon noir, et du jeu d’échecs, blanc et noir comme il se doit. Le charme de ce court roman, ou plutôt de cette longue nouvelle, ne faiblit pas tout au long de ses quarante-deux chapitres. Laissez-vous bercer par le clapotement de la lagune et le balancement des gondoles…

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


©e-litterature.net - ACCUEIL