Jean-Marie Rouart
Cyril Anton
Valery Zabdyr
Amin Maalouf
Akira Mizubayashi
Valentina Casadei
Agnès Desarthe
Caroline Deyns
Jean Louis Debré
Agnès Desarthe

23 ans !

Accueil > LITTERATURE > Brèves de lecture > Les derniers flamants de Bombay - Siddharth Dhanvant Shanghvi

Les derniers flamants de Bombay - Siddharth Dhanvant Shanghvi
lundi 7 novembre 2016 par Jean-François Ponge

Pour imprimer


10-18, 2012, 504 pp., traduction de Bernard Turle

L’amour avec un grand A, ça n’existe pas. Ou plutôt si, puisqu’on peut en rêver, et passer sa vie à le fuir ou se laisser tenter. Karan Seth, le fil rouge de ce livre au charme ensorcelant, va changer la vie des personnes qu’il va rencontrer au long des dix années qui jalonnent le récit. Qu’il s’agisse de Rhea, l’épouse d’un riche homme d’affaires, rencontrée au hasard d’une visite à un bazar de Bombay, ou de Samar, un célèbre pianiste brûlant sa vie, et son talent, au sein de la jetset, ou bien d’autres encore, tous ces personnages vont voir leur destin basculer et abandonneront les faux-semblants qui ont régi leur vie d’avant. Dans ce roman flamboyant, pétri d’une poésie admirablement rendue par la traduction, Siddhart Dhanvant Shanghvi analyse les rapports subtils qui unissent les habitants d’une mégapole de l’Inde d’aujourd’hui. Au-delà, c’est bien de l’humanité tout entière qu’il s’agit pourtant. La lecture de ce livre m’a laissé pantois, tant il est criant de vérité, sur l’amour, le désir, la haine aussi, et sur l’art, bref sur tout ce qui anime notre vie…

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


©e-litterature.net - ACCUEIL