Mariem Garaali Hadoussa
Jacqueline Lepaul
Pablo Neruda
Franck Bouysse
Philippe Sollers
Franck Bouysse
Robert Giroux
Marc Villemain
Muriel Barbery
William Butler Yeats

18 ans !




Accueil > LITTERATURE > Autobiographie, Régis Jauffret

Autobiographie, Régis Jauffret
mardi 25 juillet 2006 par Florent Cosandey

Les personnages qui hantent les romans de Régis Jauffret sont généralement abjects, vils, sexuellement déviants et indifférents à la souffrance d’autrui. Le « je » d’Autobiographie ne déroge pas à la règle puisque son passe-temps favori consiste à réduire en charpie ses amantes, les unes après les autres. Il en abuse au maximum, profite de leur complaisance et de leur naïveté, avant de les laisser choir comme de vulgaires chaussettes. Si on ressort totalement vidé de la lecture de ce court récit émétique à l’écriture oppressante, force est d’admettre qu’il appartient à la catégorie des chefs d’œuvre qui secouent les tripes et imprègnent longtemps le lecteur de la puanteur du champ de bataille charnel.



Livres du même auteur
et autres lectures...

Copyright e-litterature.net
toute reproduction ne peut se faire sans l'autorisation de l'auteur de la Note ET lien avec Exigence: Littérature

Messages

  • Que connaissons nous de la vie privée/intime de tout un chacun ?par définition rien...ou pire une falsification.Jauffret lui a enquêté et il nous livre le recueil de ses données .Comme c’est un bon styliste ,il leur donne la forme d’une dramaturgie tragico -comique assez efficace .Nous voici donc avec un dictionnaire des turpitudes de ce que chacun imagine ou fait dans son espace privé.Entre adultes consentants selon la fameuse formule ,il n’y a rien à en dire,cela ne vous regarde pas .D’ailleurs aucune des "victimes " du narrateur n’a porté plainte à la police ou fait intervenir le médecin pour folie.Après la lecture de ce livre vous regarderez sans doute votre voisin ,collègue de travail ,votre gendre etc ....un peu différemment ,moins naîvement .Et aussi vous lirez des romans d’amour en vous demandant quels fantasmes l’auteur a essayé de sublimer pour s’en débarrasser ,mais en vain biens sûr,puisqu’il ré-écrit le même tous les ans.Bref merci Jauffret pour cet exo de lucidité sur nos semblables et aussi nous meme.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?